14
avril
2017

ça ne s'arrête pas là

ça ne s'arrête pas là

La sincérité, la passion, la reconnaissance et la compassion étaient de mise, mais le caractère de cette décision demeurait irrévocable. Partagés entre désillusion et fatalité, nous nous sommes dirigés près d'elle, comme pour se raccrocher, se réconforter et tenter d'accepter… Elle, c'est celle que nous avons choisi, celle qui nous passionne, qui nous fait vibrer, celle qui nous balade, qui nous fait voyager, qui nous procure tant d'émotions et de partages sur les routes, celle qui nous a toujours été fidèle. Elle s'appelle Kingpin, Jackpot ou Hammer, Vegas, Cross Country ou Magnum, Vision, Boardwalk, Gunner ou Judge, Octane pour la petite dernière… elle trône là sous nos yeux fièrement dans notre garage, brillante ou mat, chromée ou polie et n'attend qu'un tour de clé pour s'éveiller et mettre en mouvement sa fabuleuse mécanique, vrombir d'un coup de gaz, distiller ses décibels jusqu'à nos oreilles pour afficher toute sa vivacité et nous dire à sa façon que notre histoire avec Victory Motorcycles ne s'arrête pas là. Mieux encore, on en prend le destin à son guidon.